Oracle, exploitation - ASOR12

Objectifs

Découvrir l’architecture de la base de données Oracle Déterminer les principales activités de l’exploitation d’une base de données Oracle Gérer les structures de stockage et l’accès réseau Arrêter et démarrer une base de données Gérer l’accès aux utilisateurs Sauvegarder et restaurer les données de la base Oracle Travaux pratiques Ce cours très pratique comprend de nombreux exercices effectués en environnement Oracle sous Unix.

Programme

Introduction
Environnement d’Oracle. Types de fichiers utilisés. Processus valides. Tablespaces. Dictionnaire.
Types de fichiers utilisés. Processus valides. Tablespaces. Dictionnaire.
Tâches d’exploitation : surveillance des instances, récupération des messages d’erreur…
Outils nécessaires. Présentation du SQL. Validation des scripts.
Utilisation de SQL*Plus en exploitation. Récupération des structures d’une BD.

Notion d’utilisateur
Caractéristiques d’un utilisateur. Récupération des noms de Login, des privilèges et des rôles.
Déverrouiller un compte utilisateur. Arrêt d’une connexion bloquée. Surveillance des verrous.
Les utilisateurs privilégiés. SYS et SYSTEM.
Utilisation des groupes sysoper et sysdba.

Gestion des structures de stockage
Architecture OFA.
Tablespaces. Retrouver les structures de stockage d’une base et le taux d’occupation.
Segments de ROLLBACK/UNDO. Identification et surveillance de ces segments.

Démarrage et arrêt de la base de données
Etats de la base. Utilisation des divers états.
Démarrage. Fichiers mis en oeuvre au démarrage. Détection des problèmes. Procédures automatiques.
L’arrêt. Surveillance des connexions établies.

Les accès réseaux
Pour le serveur et les clients. Activation de la couche SQL*Net/Net sur le serveur.
Fichiers de configuration. Scripts de démarrage. Test de la connexion.

Les sauvegardes et restaurations
Types de backup. Sauvegarde à froid d’une base. Mode archive. Test de présence du mode archive.
Fichiers à sauvegarder pour un backup à chaud. Sauvegarde à chaud.
Récupération des messages d’erreur lors de l’activation de la base de données.
Identification/restauration des fichiers corrompus. Fonction RECOVER.

Fonctions import/export et SQL*Loader
EXPORT pour sauvegarder un schéma, une base de données. Chargement de tables.
Les fichiers de message. Traitement des chargements. Les contraintes.

Spécificités d’Oracle 11g
Les performances. Simplification de la maintenance. La sécurité. Oracle Restart.
Data Recovery Advisor et améliorations de RMAN. Migration des bases de données.

Recherches

Tout le site Le catalogue

Liens directs